Quelle assurance habitation pour les locataires de logements meublés ?

En matière d’assurance habitation, la couverture de la responsabilité civile reste la formule la plus basique. Pour une location de logement meublé par contre, pour bénéficier d’une meilleure garantie, il est vivement conseillé d’étendre la formule. Si vous êtes alors locataire d’un bien immobilier meublé, voici quelques conseils que l’on vous recommande de suivre.

Location logement meublé : l’assurance habitation est-elle obligatoire ?

Pour le bailleur, s’il s’agit d’une location meublée, il n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance propriétaire non-occupant ou PNO. Néanmoins, pour prévenir d’éventuels problèmes tels que les litiges, c’est tout de même conseillé. Du côté du locataire, si l’on se porte sur la loi Alur du 26 mars 2014, il est obligatoire de souscrire à une assurance habitation si le bien immobilier fait office de résidence principale (occupation de plus de 8 mois par an). Contrairement à une assurance habitation classique, en plus de la responsabilité civile, la garantie devrait également inclure les risques locatifs. Très important, si l’assuré endommage les mobiliers qui sont mis à sa disposition (incendie, explosion, dégât électrique, dégât des eaux…), ce serait alors à l’assureur de dédommager le bailleur.

Quelle assurance habitation choisir pour une location meublée ?

Outre l’assurance RC et les risques locatifs, si vous louez un bien meublé, il serait plus judicieux de demander plus de garanties. Parmi les plus importantes, il y a la couverture en cas de vol, de bris de glaces ainsi que les évènements climatiques et catastrophes naturelles. En outre, comme garanties optionnelles, vous avez également la possibilité d’assurer les équipements extérieurs s’il y a lieu (piscine, meubles de jardin, tondeuses à gazon, abri de jardin…) ou encore souscrire à une protection juridique.

A découvrir :   Faut-il avoir une assurance habitation avant la signature d’un acte de vente ?

Comment trouver le meilleur assureur en matière de location meublée ?

Attention, le choix de l’assureur est très important si vous comptez souscrire à une assurance habitation pour logement meublé. Avant tout, il est primordial de prendre en considération le montant de la prime. Par ailleurs, pour faciliter les choses en cas de sinistre, il est capital de connaitre au préalable la franchise (montant qui reste à la charge de l’assuré) ainsi que le délai de carence. Enfin, il convient également de bien lire le contrat d’assurance et surtout de s’attarder sur les clauses concernant les exclusions de garanties.

Laisser un commentaire